Pro Tips

Théorie des couleurs - débutant

Les couleurs... ou l’interprétation de notre cerveau des ondes lumineuses multi-chromatiques qui frappent notre rétine, constituent notre monde chez Kryolan. Nos scientifiques travaillent plus de 170 pigments purs pour vous apporter toutes les nuances dont vous pourriez avoir besoin.

En tant que scientifiques et créateurs, nous sommes fascinés par la théorie des couleurs. Elle soutient le travail des artistes pour qui nous créons notre maquillage. À ce propos, Paul Merchant, Head of Makeup auprès de Kryolan UK affirme : "La théorie des couleurs est essentielle dans l’art du maquillage, autant que la technique. Sans ces connaissances, les make-up artists seraient perdus." La théorie des couleurs permet non seulement de reconnaître, d’harmoniser et de corriger les teintes de peau, mais aussi de créer des looks marquants, accrocheurs et et visuellement réussis. Nous allons explorer ici le principe de la théorie des couleurs : le cercle chromatique, l’harmonie des couleurs, leur contexte et leur psychologie.

Invention du cercle chromatique

Le cercle chromatique est une séquence logique des couleurs rangées selon un rapport réciproque, illustrant la théorie des couleurs. Le diagramme le plus communément utilisé est basé sur le rouge, le jaune et le bleu - ou RJB - et a été conçu par Sir Isaac Newton en 1666. Depuis, scientifiques et artistes ont développé d’autres cercles chromatiques, mais l’original reste le plus exploité par les MUA. Le cercle chromatique RJB comprend 12 tonalités en tout. Les couleurs primaires : rouge, jaune et bleu. Les couleurs secondaires : vert, orange et violet - tonalités formées en mélangeant les couleurs primaires. Et pour finir les couleurs tertiaires : jaune-orangé, rouge-orangé, rouge-violet, bleu-violet, bleu-vert et jaune-vert - qui sont formées en mélangeant une couleur primaire avec une couleur secondaire. Beaucoup de cercles chromatiques affichent des couleurs vives et il est donc important de rappeler que la théorie des couleurs ne tient pas compte de l’intensité d’un pigment ou de l’éclat de la couleur.

Jos Brands, Head of Education auprès de Kryolan International déclare : "Indépendamment du style de maquillage que je créé, j’optimise toujours la couleur de la peau en gardant à l’esprit la théorie des couleurs RJB. En tant que make-up artist, il faut toujours pouvoir maîtriser les couleurs du visage. Certaines couleurs du visage diffèrent de la teinte naturelle de la peau et donnent une impression de teint "malade", nous devons donc les équilibrer à l’aide de couleurs complémentaires. Ainsi, les rougeurs du visage peuvent être neutralisées avec une nuance de vert."

Paul Merchant ajoute : "Dans presque toutes les formations que j’assure, il y a toujours quelqu’un qui me demande comment cacher les cernes. J’explique alors que c’est impossible sans correction des couleurs. Lorsque je montre le résultat, tout le monde est surpris, mais ceci constitue la base de la théorie des couleurs."

Harmonie des couleurs

L’harmonie des couleurs peut se définir comme quelque chose d’agréable à l’œil, un équilibre dans l’expérience visuelle. Elle donne un intérêt visuel et un sens de l’ordre, crucial pour réussir le maquillage. Il existe plusieurs théories d’harmonie des couleurs - nous détaillerons ce point plus loin - mais les méthodes les plus utilisées sont les couleurs analogues, les couleurs complémentaires et celles s’inspirant de la nature. Les couleurs analogues sont trois couleurs se trouvant côte à côte dans le cercle chromatique de 12 couleurs, comme le jaune-vert, jaune, jaune-orangé. les couleurs complémentaires sont deux couleurs directement opposées dans le cercle chromatiques - comme le rouge et le vert ou le rouge-violet et le jaune-vert. Elles créent un contraste parfait et une stabilité optimale. L’harmonie fondée sur la nature donne un équilibre parfait des couleurs. Le rouge, le jaune et le vert peuvent créer un look harmonieux, peu importe si cette combinaison entre ou non dans une formule relative à la théorie de l’harmonie des couleurs. En substance, toutes les harmonies de base peuvent être utilisées dans la création d’un équilibre dans le maquillage. Jos Brands explique : "Lorsque je forme les maquilleurs professionnels, une des premières choses que j’enseigne est que l’on peut être aussi créatif que l’on veut dans l’utilisation de la couleur, tant que l’harmonie technique avec les autres teintes choisies est respectée."

Mettre la couleurs dans son contexte

Le rouge paraît plus brillant sur fond noir, mais plus terne sur fond blanc. En contraste avec de l’orange, il perd sa vitalité, alors qu’il apparaît brillant en contraste avec du bleu-vert. Les couleurs peuvent être perçues comme complètement différentes selon celles qu’elles côtoient. Il est crucial pour un maquilleur professionnel de comprendre les effets que les couleurs ont les unes sur les autres. La chaleur ou la froideur des teintes peuvent aussi provoquer des différences essentielles dans notre perception de la couleur.

Quand une couleur n’en est pas une

Scientifiquement, le noir et le blanc ne sont pas considérés comme des couleurs car ils n’ont pas de longueur d’onde spécifique. La lumière blanche contient toutes les longueurs d’onde de la lumière visible. Au contraire, le noir est l’absence de lumière visible. Cependant, couleurs ou non, le noir et le blanc restent les nuances les plus importantes de la palette des make-up artists.



Des effets puissants

L’effet de la couleur peut aller bien au-delà de l’esthétique, il relève d’un autre domaine que les make-up artists doivent comprendre. Cet effet devrait être abordé avec prudence et rester en phase avec les principes de l’harmonie des couleurs, afin d’obtenir l’effet désiré. Il y a quatre teintes psychologiques clés : rouge, bleu, jaune et vert, mais toutes les couleurs se rapportent au corps, à l’esprit et aux émotions.

Les ondes du rouge sont les plus longues et cette couleur est connue pour ses effets physiques. Puissante et stimulante, elle produit une impression de proximité et attire ainsi l’attention. Pensez au pouvoir des lèvres rouges. Le rouge saturé est vivant et agréable, mais peut paraître exigeant et agressif.

Le bleu est la couleur intellectuelle. Son effet est plus mental que physique et peut stimuler la pensée claire, inspirer la sérénité et favoriser la concentration. Comme toutes les couleurs, le bleu a d’autres caractéristiques et peut être également perçu comme froid et hostile.

Le jaune est émotionnel. Doté d’une grande longueur d’onde, le jaune est une couleur stimulante et est la plus forte d’un point de vue psychologique. Selon la nuance, le jaune peut redonner confiance et estime de soi, mais peut aussi susciter peur et anxiété.

Le vert représente l’équilibre, tel qu’il apparaît au centre du spectre des couleurs. Il peut produire un effet réparateur et rassurer d’emblée, car il est synonyme de santé et prospérité. Cependant, certaines de ses nuances peuvent être également perçues comme figées et ternes.

Apprendre continuellement

"Même après 15 ans dans l’industrie du maquillage, je continue à apprendre sur les couleurs, c’est fascinant", déclare Émilie Guillermin, formatrice auprès de Kryolan International.